Le Pape François, filmé par Wim Wenders, faut-il y aller?

11.09.2018

 

J'ai longtemps hésité avant de rédiger ce post. C'est un sujet sensible, tellement personnel qui peut prêter à toutes les polémiques et tous les jugements.

 

Pourtant, lorsque j'ai eu la chance d'assister à l'avant première du film de Wim Wenders, j'en suis ressortie avec l'envie de partager tout ce que j'avais entendu, ressenti et vu. Une irrépressible envie de dialogue.

 

Quelques jours avant la diffusion du film en avant première, les attaques contre le pape François étaient nombreuses. Outre sa demande de pardon, les journalistes avaient immédiatement révélé des paroles qui m'avaient déçues et choquées. C'était donc dans un état d'esprit de colère et de déception que j'envisageais cette séance. 

 

Pendant 1h30, j'ai dialogué avec un homme qui me parle les yeux dans les yeux.

J'en oubliai sa foi pour découvrir l'homme. 

On peut faire toutes les polémiques mais la profondeur du regard d'un homme qui vous fixe intensément ne ment pas.

Dans le film,  une soeur dit qu'elle croit profondément que dieu choisi chaque pape en fonction des besoins du moment sur la terre.

Nous avons besoin d'humanité, de dignité et de préserver la terre que nous habitons. Nous avons besoin d'un terrien. 

Comme son nom l'indique le pape François rempli ces 3 critères. 

 

Sans jugement et avec bienveillance. 

Conscient de nos obligations, le pape nous rappelle que chacun de nous a un rôle à jouer dans l'effondrement écologique et sociétal qui nous entoure.

Avant d'attaquer les fabricants de bouteilles d'eau, élément indispensable à notre vie, essayons de faire qu'aucun être humain ne jette de bouteille dans la nature... Ce n'est pas le fabricant qui jette cette bouteille mais ce peut être n'importe lequel d'entre nous. 

Nous avons aussi notre part de responsabilité dans la pollution et la surconsommation.

 

Le pape nous invite à respirer, à essayer de combattre l'accélération du temps pour retrouver notre souffle vital. Le bien être en famille, avec les autres et au travail. Prendre le temps d'écouter pour mieux comprendre. Ecouter l'autre sans l'interrompre.  Prendre quelques minutes pour jouer avec ses enfants. 

Il n'est pas question de nous culpabiliser, le Pape est lui même soumis à des obligations et à des choix qui l'entraine dans un rythme infernal.

En nous confrontant à ces choix et en prenant les bonnes décisions il pense que nous retrouverons le bien vivre ensemble. A plusieurs nous sommes plus fort. et rien n'est insurmontable. 

 

Il prône un amour en toute chose et sans limite ;  de la tolérance et de l'écoute. Il appelle à la dignité de chacun, suivant son coeur de franciscain, il aimerait pour chacun de nous l'essentiel  : un travail, une terre et un toit.

Nous avons un avenir commun et un défi commun. 

 

Certains diront que c'est un film de propagande puisque commandé par le vatican. Je n'y ai pas pensé 1 seule seconde en regardant les images de notre planète ravagée par la pollution des mers, de la terre et des airs.

Il n'était pas question de cela.

J'ai rencontré un homme qui s'explique. Qui joint ses actes à ses paroles, qui prend le bus, vit humblement loin du faste, qui arrête sa voiture au milieu d'une foule pour saluer quelqu'un qui lui est cher. Il n'a pas peur de mourir et aimerait qu'il en soit de même pour nous.

Facile me direz vous ? Peut être mais c'est le premier à le faire concrètement. Il rassemble les représentants des différentes religions qu'il voit comme ses frères et ses cousins. Nous sommes comme une grande famille avec chacun ses convictions et ses choix. Respectons nous et aimons nous.  

J'ai aimé voir en direct les propos du pape qui ont créés la polémique. Replacés dans leur contexte ils prennent un tout autre sens. 

Mon seul bémol sont les interludes en noir et blanc sur la vie de saint françois j'ai trouvé le parallèle judicieux mais trop contrasté.

 

Le pape François est un terrien qui aime les hommes. Pour lui chaque homme a le droit à la même dignité et a la même valeur sur une terre qui appartient à tout le monde. Nous avons pour mission de la préserver...

Un petit effort au quotidien de chacun  sera certainement le début d'un grand changement pour nous tous.

 

Croyant ou non  allez voir ce film vous en ressortirez certainement différent.

Chacun peut se faire une opinion sur cet homme qui reste un homme mais espérons qu'il aidera  à changer la couleur de la terre. 

 

En lisant ce texte vous me direz que le vatican a réussi son pari.

 

Peut être, mais ce film interpelle en chacun de nous des petits gestes quotidiens qu'on a oublié.

Il nous transmet un seul mot qui pour lui a le plus grand des pouvoir : L'AMOUR. Cela peut paraitre niais et enfantin pourtant l'amour véritable régit nos existences consciemment ou non, il domine notre rapport à nous même, aux autres et au monde. Il guide nos actions. Tout est lié, les hommes entre eux, le résultat de leurs actions, la nature et l'homme. Tous ensemble, essayons d'enrayer la machine. 

 

Cela ne fait jamais de mal de se remettre en question et d'espérer, peu importe ses croyances et ses choix de vie.  Non?

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

C'est la rentrée !

September 7, 2018

1/3
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags